sucre blanc
Manger végétalien Santé et Bien-Être

12 aliments végétariens ou végétaliens qui pourraient ne pas l’être

L’industrie agro-alimentaire suit à la lettre le dicton “rien ne se perd, tout se transforme”. Elle n’est jamais à court d’idées quant à l’utilisation des animaux pour rendre un produit plus attractif et moins cher. Et cela même dans des aliments qui sembleraient inoffensifs pour des végéta*iens.

Néanmoins, pas de panique ni de culpabilisation! Il existe toujours des options, et même si vous ingérez des aliments qui se trouvaient être non végéta*iens, rien ne sert de se flageller…

Voici une liste de 12 aliments qui peuvent cacher un ingrédient d’origine animale.

1. Sucre blanc raffiné, vegan ou pas?

sucre blanc
Crédit photo: humusak2

Une question qui revient souvent. Le coupable: le noir animal.

Le noir animal – ou charbon d’os ou charbon animal – est une matière riche en carbone, obtenue par la calcination des os de bovins. Il est utilisé pour sa propriété de filtration qui permet la décoloration de certaines solutions.

S’il est certain qu’à une époque le noir animal était utilisé pour la décoloration du sucre (sucre brun/roux/cassonade y compris, car c’est un dérivé du sucre blanc), la grande inconnue ici est de savoir si c’est parfois encore le cas actuellement en Europe. Un document daté de 2005 du Centre de recherche, de développement et de transfert technologique en acériculture, mentionne encore cette technique.

"EXTRACTION ET RAFFINAGE DU SUCRE DE CANNE" par Alfa ARZATE, Centre de recherche, de développement et de transfert technologique en acériculture (Le Centre ACER Inc.) Novembre 2005
“EXTRACTION ET RAFFINAGE DU SUCRE DE CANNE” par Alfa ARZATE, Centre de recherche, de développement et de transfert technologique en acériculture (Le Centre ACER Inc.) Novembre 2005

A noter qu’on retrouve aussi le noir animal pour la défécation du moût ou du vin chez les vignerons.

En principe, l’industrie du sucre utilise aujourd’hui une technique d’échangeur d’ions.

decoloration-2
Applications des résines échangeuses d’ions – Guide élémentaire

Solutions: se renseigner auprès du fabricant, ou remplacer par un sucrant non raffiné… et aussi plus sain! Lire notre article sur les alternatives ici

 

2. Jus d’orange industriel

prix-garantie-coop-orange

Coupable: gélatine de poisson, huile de poisson, lanonline

Nous vous en parlions dans un article du 12 mars 2014, boisson (industrielle) peut rimer avec.. poisson. En effet, des jus d’orange de chez Migros ou Coop, ou par exemple les jus Ramseier ou Valser,  sont clarifiés par de la gélatine de poisson (obtenue à partir de la vessie des poissons). A noter que cette technique est aussi utilisée pour les vins et les bières, comme la Guinness, pour en éliminer l’aspect trouble.

Les jus industriels peuvent être aussi enrichis de vitamine D ou d’omega-3 d’origine animale: lanoline (graisse de laine), anchois, sardines, tilapias.

Solutions: Faire son propre jus; consulter la liste de boissons, véganes ou non, avant de passer à l’achat.

 

3. Glace à la vanille

Crédit photo: Ctechs
Crédit photo: Ctechs

Coupable: castoréum

Le castoréum, une sécrétion huileuse odorante obtenue par broyage d’une glande de la région anale du castor, est utilisé comme additif dans les glaces, notamment comme arôme vanille. Une glace au soja vanille n’est donc pas obligatoirement végane.

Solutions: n’acheter que des glaces labellisées “vegan”; faire ses propres glaces

 

4. Haricots en conserve, purée d’haricots à la mexicaine

haricots-blancs-migros

Coupable: graisse de vache, exhausteurs de goût

Les restaurants ou take-away mexicans proposent souvent des purées d’haricots: attention, celles-ci peuvent être confectionnés avec de la graisse bovine. Les sauces à la crème aigre ou les sauces chipotle peuvent aussi vous prendre en traître, car certains cuistots y ajoutent de la gélatine.

Les conserves d’haricots ne sont pas toujours végéta*iennes non plus: par exemple les haricots blancs en conserve de chez Migros contiennent l’exhausteur d’origine animale E631. MISE A JOUR 2015: les conserves d’haricots de la Migros sont à présent labelisées “vegan”! 

Solutions: demander comment le plat a été préparé, vérifier les étiquettes. A noter que la purée d’haricots “Refried beans” de chez Old El Paso est ok (composition: haricots Pinto (60%), eau, sel, huile de tournesol, oignon en poudre).

 

5. Bananes traitées

Crédit photo: pzado
Crédit photo: pzado

Coupable: le chitosane

En août 2012, on annonçait la création d’un spray qui permet de retarder la maturation des bananes  jusqu’à 12 jours. Parfait pour éviter un certain gaspillage alimentaire mais un cauchemar pour les animaux marins. En effet, ce gel développé par des scientifiques chinois est  à base de chitosane (exosquelette de crustacés – crevettes, crabes – ou céphalopodes – calmar).

Solution: acheter bio, et garder à l’esprit que des bananes mûres sont meilleures pour la santé que des bananes sans tâches de maturation.

 

6. Pains, bagels, biscuits pour bébés

bagel

Coupable: L-Cystéine ou E920, miel, lait en poudre

La cystéine peut être obtenue à partir de plumes de canard, de poils de porc ou humain et de certains OGM. Elle permet aux pâtes de mieux retenir les gaz et de conserver durablement des formes volumineuses, ce qui favorise l’écoulement de ces produits chez les pâtissiers.

On en retrouve aussi dans les biscuits pour nourrissons et enfants en bas âge, afin de prévenir les risques d’étouffement par émiettement des biscuits à faible teneur en matières grasses.

Les bagels et les pains sont originellement végétalien, mais le monde industriel nous réserve toujours des surprises, il en existe donc qui contiennent cet ingrédient.

Les supermarchés ont par exemple la fâcheuse tendance à proposer des pains contenant du miel et du lait, surtout dans les pains bio: les pains aux noix, les pains aux figues, aux graines….

Solution: lire les étiquettes, demander au fabricant

Lire: Liste des pains végétaliens chez Coop

 

7. Bonbons rouges

Crédit photo: steve-oh
Crédit photo: steve-oh

Coupable: cochenille (insecte)/E120

Le pigment rouge carmin est couramment utilisé comme colorant alimentaire dans les jus de fruits, les produits de beauté… et les bonbons. Or, il est fabriqué à partir de carapaces de cochenilles. Il faut compter environ 70 000 cochenilles pour produire 500 grammes de colorant.

La petite info: jusqu’en 2012, ce colorant était utilisé dans les frappuccinos de Starbucks Coffee. Ce n’est aujourd’hui plus le cas.

Solution: lire les étiquettes et éliminer tout produit mentionnant “colorant naturel E120”, “carmins”, “acide carminique”, “natural red”, “crimson Lake”, “sang de Saint Jean”, “cramoisi”, “vermeil”.

 

8. Bonbons durs, style M&M’s, paillettes et décorations pour pâtisseries

Crédit photo: nazreth
Crédit photo: nazreth

Coupable: dendroctone/shellac

On extrait de la femelle du dendroctone une laque appelée shellac en anglais, mais aussi « glaçage du confiseur ». Elle est utilisée pour rendre les bonbons et les fruits (et les meubles, les vernis à ongles) brillants.

Solution: lire les étiquettes, demander au fabricant, essayer les No Nos à la place des M&Ms

 

9. Vins et bières

Coupable: gélatine de poisson

Comme indiqué plus haut, ces boissons peuvent être clarifiées avec de la gélatine animale. Les étiquettes peuvent aussi être collées avec une colle à base de caséine – de la protéine de lait animal.

Solution: consulter la liste de boissons véganes ou non. Le site barnivore.com (en anglais) recense également un grand nombre de bières véganes dans le monde. Bonne nouvelle, la Guinness est, depuis 2016, végane – mais pas d’infos sur la colle utilisée pour les étiquettes.
La Boxer est végane en canette et bouteilles de 2L.

 

Ces bières suisses sont véganes.
Ces bières suisses sont véganes, youpie!

Lire: Bières romandes et…véganes!

10. Cacahuètes ou noix de cajou salées, mélange de fruits secs

cacahuetes-salees

Coupable: gélatine de porc  ou de vache

Afin que le sel ou les épices adhèrent mieux aux cacahuètes, certains industriels utilisent de la gélatine obtenue à partir du collagène des os, des sabots et des tissus conjonctifs de vache ou de porc. Mais il est vrai qu’en général, c’est de l’huile végétale qui est utilisée: probablement de palme, ce qui n’est pas franchement mieux.

Attention aussi aux mélanges de fruits secs. Par exemple la marque Nectaflor ajoute de la gélatine de boeuf dans son “Mélanges de fruits secs et de noix de coco”….

gelatine-boeuf-nectaflor
Crédit photo: Fanny Miauu

Solution: acheter des cacahuètes non épluchées,  non salées, non épicées; acheter des noix de cajou non salées, non épicées. Vérifier les ingrédients des mélanges de fruits secs.

11. Chips

chips-zweifel-non-vegan

Coupable: saveurs artificielles, exhausteurs de goût

Certaines chips, par exemple les Zweifel, sembleraient anodines, comme celles aux betteraves “Secrets garden style & dried beetroots” ou les Chips “Cractiv Popped Thai Sweet Chili”, pourtant elles ne sont pas vegan (et ils le disent clairement sur leur site officiel).

En effet, selon les saveurs utilisées, on y retrouve des exhausteurs de goût d’origine animale.

Solution: vérifier les étiquettes, vérifier les produits sur le site du fabricant

 

12. Mix à gâteau tout prêt

mix-gateau-choco

Coupable: graisse animale, arômes, émulsifiants

Les mix à gâteau sont majoritairement composés d’ingrédients secs, qui a priori sont végéta*iens. Mais attention, certaine fois des composants d’originale animale peuvent se glisser dans la liste des ingrédients, comme certains conservateurs, additifs et émulsifiants (E475, E471, E433 qui peuvent être vegan ou non, dans le doute mieux vaut éviter) ou tout bêtement du lait ou de l’œuf en poudre.

Solution: lire les étiquettes… ou laisser tomber ces mix tout prêts (si vraiment vous aimez ce genre de produit, faites un Mug Cake, c’est tout aussi rapide 😉  )!


Consulter ici une liste des additifs alimentaires vegan ou non (liste en anglais)

Réagir à cet article
Mlle L

Grande curieuse, amoureuse en cuisine, baroudeuse à petit budget. Créatrice de VeggieRomandie.ch – Organise des sessions de dessin Draw&Drink

9 thoughts on “12 aliments végétariens ou végétaliens qui pourraient ne pas l’être”

  1. si comme vegan quand on sort on ne boit pas de bière disons parce qu’elle pourrait contenir quelques milligrammes de gélatine de poisson, je pense que le résultat sera qu’on aura “épargné” ces quelques mg et qu’accessoirement on ne donnera pas du tout envie aux carnivores ou végétariens de tenter ce mode de vie qui leur semblera sectaire. moi j’ai choisi mon camp, j’accepte le risque de quelques mg et j’essaie de communiquer sur le fait qu’on n’est pas des hystériques

    1. Pareil, je pense aussi que si on devient “hystérique” – pour reprendre tes mots – sur les boissons, nos proches vont juste plus nous écouter du tout…

      Mais je trouve néanmoins important de se rendre compte à quels points on utilise des ingrédients dérivés d’animaux aujourd’hui, ça peut aussi être un bon “choc”. Perso quand j’étais omni ce genre d’infos me frappaient et me choquaient, et je pense que ça a quand même joué dans mon changement alimentaire.

  2. Les No no’s me tentent vachement mais les frais de port son absolument prohibitifs…36$ !!
    Savez vous si il y a des sites européens qui en commercialisent ??
    Merci

  3. L’Acétylcystéine est aussi un médicament qui fluidifie les secrétions nasales et pectorales très efficace. Même en homéopathie (pas toujours végétarienne) ou en aromathérapie, je n’ai pas trouvé mieux. Que faire ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *