Ciné, photo, art Lifestyle

Art et résistance animale: les peintures antispécistes d’Hartmut Kiewert

Hartmut Kiewert est un peintre et artiste graphique qui explore la relation homme-animal. Ses peintures représentent l’exploitation animale ou le désir d’un monde dans lequel celle-ci ne serait plus qu’un souvenir.


On y retrouve beaucoup de «paysages»; des bâtiments d’exploitation ou des camions de transport abandonnés. Ils sont habités, repris par les animaux à présent en liberté.

3-herbst_web

Son animal de prédilection? Le porc.

Selon lui, « les porcs sont très souvent utilisés comme métaphore spéciste – du moins en Allemagne. Le porc-métaphore est aussi souvent utilisé pour désavouer les gens, ou pour décrire de mauvaises choses: espèce de porc, manger comme un porc… L’image du cochon déclenche beaucoup de connotations: c’est dès lors toujours un bon moyen d’atteindre le spectateur.

Aussi, les porcs sont très semblables aux humains – 98% de leur ADN est identique au nôtre. Ils sont très intelligents – plus intelligents que les chiens disent certains -, sociaux, et très curieux, tout comme les humains. »

HartmutKiewert001

L’interaction avec les hommes est aussi souvent représentée comme dans ″Evolution of Revolution″, qui reprend la célèbre peinture de Delacroix ″La Liberté guidant le peuple″ (1830).

4-hartmut-kiewert_evolution-of-revolution_2012_c3b6l_auf-leinwand_180x225cm_web HartmutKiewert002

10-schinken_rgb

Dans sa série « Schlachtplatten« , Hartmut Kiewert propose une satire de la publicité pour la viande.

«J’ai repris des photos présentes dans les publicités de supermarchés discount. Je les ai repeint d’une manière légèrement différente, afin de parodier l’esthétique des publicités de produits à base de viande. Dans certains de ces travaux, j’ai combiné les corps des animaux avec la chair, pour exposer clairement l’origine de la viande.»

8-schlachtplatte15rgb 7-schlachtplatte14rgb

Techniquement, Hartmut utilise du matériel de peinture vegan et se renseigne sur chaque marque, comme il l’explique sur son site: pinceaux synthétiques, colorants végétaux, toiles et huiles végétales.

Un excellent travail à suivre sur son site  http://hartmutkiewert.de et sa page Facebook.


 

Sources: 12

Réagir à cet article

One thought on “Art et résistance animale: les peintures antispécistes d’Hartmut Kiewert”

  1. Ping : Anonyme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *