Carnet de voyage vegan Lifestyle Manger végétalien

[Carnet de voyage vegan] Copenhague (Danemark)

Copenhague, Malmö, Göteborg, Stockholm, Helsinki, voilà l’itinéraire de mon dernier voyage spécial “Scandinavie”. Ces villes étant pas mal peuplées de vg, les bonnes adresses ne manquent pas. Commençons par la première étape, la capitale du Danemark, Copenhague.

copenhague

Aaaaah Copenhague et ses cafés-boutiques tout mignons, ses habitants stylés de la tête au pied, ses espaces fleuris, ses musées… Cette ville est une de mes préférées de Scandinavie. Bonus: l’Eurovision, organisée cette année à Copenhague, était en cours durant notre visite; y’avait plein de concerts sur des places et même à l’aéroport. Mais bon, pour de vrai on avait rien à faire de ce truc 😀

Y retourner en tant que végétalienne a été un vrai plaisir gustatif. Bien qu’en compagnie de 3 omnis, je n’avais aucune appréhension. En effet, la capitale ne manque pas de bons petits take-away ou restaurants végétaliens ou vegan-friendly. La plupart des cafés proposent du lait végétal pour leur boissons chaudes (ce qui tombait bien, car avec le froid, toute boisson réconfortante était bienvenue.. chaï power!).

Les bars à jus et smoothies rencontrent un énorme succès, il y en a partout, notamment la chaîne Joe and the Juice: essayez leur jus “Fibre active” à l’avocat-pomme-citron… ça passe trop bien!

joe-juice

Premier jour, premier repas. La pluie se met à tomber, on est fatigués, il fait pas chaud-chaud.

On nous avait beaucoup parlé d’un café-restau où l’on peut aussi faire sa lessive et dont le bar est décoré de livres triés par couleur, formant un joli arc-en-ciel: Le Laundromat Cafe. Au moins une option vgl sur le menu, le Vegan Toast. Deux tranches d’aubergines grillées, déposées sur du pain toasté, accompagné d’un délicieux chutney de betterave-fenouil, de houmous et de salade. Cerise sur le gâteau, des noix de cajou caramélisées.. un pur délice!

Le tout accompagné de bonne musique et de magazines danois gratuits.

laundromat-cafe

Raw food time!

Les visites s’enchaînent: marchés, galeries, boutiques, antiquités, musées… Un magasin LEGO plus tard (c’est au Danemark que sont nés ces jouets), il fait grand faim!

Direction le 42 raw, un café raw food; on se dépêche, car là-bas, les cuisines ferment tôt. Le café est petit et bien fréquenté. La déco est celle qu’on retrouvera dans énormément d’établissements ici: du blanc, du bois, des lampes industrielles suspendues au-dessus du bar, de l’ardoise.

Une très bonne adresse pour ceux qui veulent tester des plats crudivores. Les plats du jours et desserts sont à tomber (et très bourratifs, vous serez prévenus!).

42raw

Le soir…

Un soir, ballade dans la zone des anciens dépôts de pêche. De nombreux locaux ont été repris par des bars et des restaurants. A priori, rien de franchement végétalien dans le coin… A part chez BioMio,  restaurant bio vg-friendly, avec deux options vgl sur le menu. Rien de transcendant, mais pratique si vous avez faim au moment où vous visitez ce coin.

Le deuxième soir, c’était le désespoir. Il pleuvait, on avait tous faim et froid, et on avait oublié l’heure: les cuisines fermaient toutes les unes après les autres… et rien de végétalien au menu des 3-4 restaurants que l’on avait sous les yeux.

Gros coup de bol, notre dernier espoir avait encore une table pour nous, et le cuistot, en pause, fumant et buvant à la terrasse, a été suffisamment dans de bonnes dispositions pour préparer un plat spécialement pour moi. Asperges, patates, carottes et salade.. c’était délicieux et superbement bien présenté. Plus tard, le gérant a mis de la variété française, on a eu droit à du Christophe Maé en boucle pour digérer, c’était vraiment comique!

Après ce reboost d’énergie, on s’est rendu dans le bar d’en face, le Mellemrummet, un super lieu géré par des associations caritatives uniquement. Déco rigolote, meubles de récup, flyers associatifs partout (dont pour la cause animale) et des snacks végétaliens, comme les fameuses Chokladboll (boules de chocolat, très populaires, il y en a dans tous les cafés), du houmous, des chips de bananes…

Une soirée agréable donc, terminée par un chaï au lait d’amande et une Chokladboll moelleuse à souhait. La musique là-bas nous convenait mieux aussi hahahah.

Christiania

Impossible d’éviter le quartier autogéré Christiania en visitant Copenhague. D’ailleurs pourquoi le faire? C’est là que se trouve le plus beau coin de verdure; s’il fait beau, il faut vraiment s’y balader ! S’il fait moche, on peut s’amuser à regarder les gens vendre leur came ou visiter quelques ateliers d’artistes (s’ils sont ouverts, les horaires sont super restreints!).

Cette ville dans la ville a été fondée en 1971 par un groupe de hippies et squatteurs. Ils ont ré-aménagé d’anciennes casernes et construit eux-mêmes leurs maisons; ils utilisent leur propre monnaie et ont même leur propre drapeau. La vente de cannabis y est autorisée, des dealers vendent leur matos dans la rue principale, néanmoins cachés sous de la maille camouflage militaire.

C’est dans ce quartier qu’on trouve un café-restaurant entièrement végétalien, le Morgenstedet. Plats du jour, boissons chaudes et froides (j’y ai bu le meilleur chaï de la ville), à un prix dérisoire.

morgenstedet

Retrouvez ces adresses et d’autres (il existe plein d’autres établissements vegan, dont des épiceries et boutiques bio) sur notre tableau Pinterest “Carnet de Voyage Vegan” !

Rendez-vous pour la prochaine étape: Malmö et Göteborg en Suède!


 

Et vous, vous avez visité Copenhague? Vous avez aimé? Des adresses à partager?

Réagir à cet article
Mlle L

Grande curieuse, amoureuse en cuisine, baroudeuse à petit budget. Créatrice de VeggieRomandie.ch – Organise des sessions de dessin Draw&Drink

2 thoughts on “[Carnet de voyage vegan] Copenhague (Danemark)”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *