Carnet de voyage vegan

[Carnet de voyage vegan] Londres, UK

Aaaaaah, London!!

Ça fait maintenant 3 mois que je vis là, mais la love story dure depuis la préhistoire, au moins. J’ai toujours été complètement extatique juste de me trouver là. Les briques, les British, leur style, leur manière de parler, les billions de trucs non vus à la TV ni en Suisse, ou un mélange de tout ça. Et point de vue véganisme, ces dernières années j’avais vu tellement de trucs alléchants sur le web que la cote est montée encore plus haut, si c’est possible. Bon, pour couper le suspense: ça tient ses promesses! Voire plus.

Déjà, pour enfoncer une porte ouverte, ça change pas mal la donne, de vivre là. Du temps pour se balader dans des endroits improbables, pour faire connaissance avec des autochtones, pour glander dans les parcs ou pour se taper une petite crise d’apoplexie en voyant le programme culturel beaucoup trop dense, avec beaucoup trop de choix impossibles. Je pioche surtout dans les concerts, et jusque là j’en ai vu d’assez fabuleux. Je ne cracherai pas non plus sur les expos ou les “happenings” genre Running Man projeté dans un temple maçonnique.

Glaces, chez Vx

J’ai vachement aimé découvrir quelques endroits un peu planqués et très chouettes (et où on ne risquera pas de se prendre un coup de selfie stick dans la gueule). Bon oui, il m’est aussi arrivé de me retrouver dans des zones industrielles sordides! Mais du côté de ce qui vaut la peine, les canaux par exemple sont absolutely charming!

 

Regent's Canal et petit bar à Hackney Wick
Regent’s Canal et petit bar à Hackney Wick

Jusque là je me suis pas mal usé les pieds sur le Regent’s Canal, entre Camden et la Tamise (pas en 1 fois, ça doit faire dans les 15-20 km). Pas de voiture en vue alors que ça passe par des coins assez centraux, et le chemin est vraiment agréable et jamais surpeuplé. A vélo c’est nickel aussi. Sur l’itinéraire il y a le Broadway Market (coin cool et beau marché le samedi avec plein de food porn- dont plein de non vegan bien sûr) et le Victoria Park entre autres (un de ces coins verts tellement immenses, avec lacs et tout, qui n’était d’ailleurs ni démocratique ni vegan à la base, vu que c’était des terrains de chasse de la famille royale!).

Du coup option d’itinéraire, traverser le Victoria Park jusqu’à Hackney Wick et depuis là aller le long du Lee canal, voire pousser jusqu’à la Tamise. Ou alors passer au parc olympique pour monter sur l’Orbit (super point de vue, à 180m). Ils viennent d’inaugurer le toboggan, pour redescendre avec style, et il cartonne pas mal (je l’ai jamais fait, ça me fout les jetons. Si t’es moins chicken que moi, pense à réserver ton tour à l’avance, c’est bien booké).

vegan hangover cure! dans le Brick Lane Market (week-ends)
vegan hangover cure! dans le Brick Lane Market (week-ends)

Plus au centre, Shoreditch et la Brick Lane sont pas mal touristiques maintenant mais ça reste un bon coin pour s’acheter un peu de food porn, voire quelques fripes et disques, et se tenir au courant des trends hipster (le bar à céréales?? le magasin à nœuds pap’?!…).

Burgers Pomodoro E Basilico, les week-ends dans le Brick Lane Market
Burgers Pomodoro E Basilico, les week-ends dans le Brick Lane Market

Les week-ends il y a un marché le long de la Brick Lane. Si t’as faim, cherche:

    • Pomodoro e Basilico, burgers et pizzas vegan!
    • Un stand “vegan hangover cure“, avec pancakes, brownies et ce genre de choses
    • Quelques stands éthiopiens avec des plats excitants à l’oeil et au nez en tout cas!

J’aime bien traîner dans les musées aussi – à la nouvelle Tate Modern (bâtiment vraiment beau et beaucoup d’expos super et gratuites en plus), au Barbican (the complexe brutaliste) ou au Somerset House (événements Utopia toute cette année et Daydreaming with Stanley Kubrick entre autres).

Bon avec tous ces km à pied je sens que l’appétit est aiguisé, donc voilà quelques cool plan vegan. J’ai clairement pas tout testé (même si j’ai du boire un cappuccino dans environ 841 cafés parce qu’il y a toujours moyen d’en avoir un avec du lait veg!) et ma sélection est biaisée parce que je suis surtout à l’Est (Hackney/Shoreditch, objectivement le meilleur coin).

Du coup je vais juste parler de quelques trucs que j’ai aimé, et vers la fin je mets un petit plan avec aussi des endroits dont j’ai entendu parler mais que j’ai pas encore testés, et des liens pour voir tout ce qu’Internet a recensé.

Black Cat, photo Damien Clarckso
Black Cat, photo Damien Clarckso
Black Cat, photo @veganbabayaga
Black Cat, photo @veganbabayaga
Black Cat, gâteau aux myrtilles bio...
Black Cat, gâteau aux myrtilles bio…

Alors, est-ce que mon message subliminal a agi? Les photos sont du Black Cat Café à Hackney, mon spot n°1. 100% vegan, géré par une coopérative, sans profit et en lien avec les anarchistes, les cultivateurs locaux, les organisations de défense des animaux et d’autres sauveurs du monde.

Ah attends j’ai pas parlé d’un truc super important: on y bouffe teeeeeeellement bien!! Pas de carte, mais chaque jour 5-6 plats plus incroyables les uns que les autres, selon les légumes du moment (typiquement burger, grande assiette avec seitan sauté et plein de salades dingues, curry, etc) le week-end, petit déj’ complet british à tomber par terre… Ils ne vendent pas d’alcool mais tu peux amener le tien! Et l’endroit est cool. Et il y a des gâteaux incroyables. Et en plus ils sont sympa… Oui j’ai envie d’habiter là-bas.

Harvest E2 à Dalston (Hackney), avec pas mal de choix de desserts vegan / sans gluten
Harvest E8 à Dalston (Hackney), avec pas mal de choix de desserts vegan / sans gluten

Sinon dans le coin:

  • le fameux Broadway Market (15′ à pied par le parc London fields), avec quelques stands vegan les jours du marché et sinon quelques bons pubs / cafés / librairies, et plus au sud Just Fab, street food italien vegan avec aussi quelques places assises dans un bus à deux étages
  • ou Dalston, avec des gâteaux fou-fous au Harvest E8, café et fripes chez Beyond Retro ou de l’italien-sain-vegan bien côté chez FED by water
  • et sinon Hackney Wick, la nouvelle place to be paraît-il. La Crate Brewery brasse de bonnes bières artisanales, c’est déjà pas mal. En plus leurs pizzas passent pour être les meilleures de Londres (avis très objectif de certains)

Et plus vers le centre:

Coach and Horses, bouffe de pub mais végétarienne avec des options vegan! Photo Julia Pilipiuk
Coach and Horses, bouffe de pub mais végétarienne avec des options vegan! Photo Julia Pilipiuk

DSC_0507

glace de chez Yorica
glace de chez Yorica
  • Le mythique Vx (vegan cross), vers King’s Cross; fast food à emporter, chaussures, t-shirts, glaces et plein de trucs
  • Pas mal de restos vegan ou végétariens vers SoHo, mais je vais juste vous parler de Yorica qui vend des glaces et milk-shakes 100% vegan! c’est vraiment super bon (même si pas donné, on peut pas tout avoir hein) et tu pourras ajouter des trucs genre fruits, bouts de cookies ou pépites de choc, tu vois le genre
  • Ah non il faut aussi que je parle du Coach and Horses, pub 100% végétarien avec de bons plats vegan aussi!

Pour un ravitaillement vite fait, il y a PLEIN de bons wraps et autres trucs à emporter dans les magasins “healthy” (j’en ai mis quelques uns dans la carte, plus bas) et aussi dans les chaînes de “bon fast-food” (impossible de toutes les mettre, il doit y en avoir 1 milliard; oui je sais, la world company et tout ça… mais quand on a faim ça dépanne).

Moi je cuisine pas mal, et j’en reviens toujours pas du choix: substituts de viande, de fromages ou d’œufs, laits et yogourts végétaux, graines, farines… Pour les fruits et légumes c’est un peu moins délirant: dans les supermarchés standard ou les marchés “ethniques” c’est très bon marché mais très industrialisé aussi, et dans les magasins type diététique il y aura du bio mais souvent très cher et venant de loin.

Bon ce post est beaucoup trop long mais j’ai pas encore parlé des anglais, et c’est inadmissible. C’est une espèce very special, et inrésumable comme ça, alors je vais juste dire que je les aime, enfin le 99% de ceux que j’ai croisés et aussi tous ceux qui sont derrière des actions genre Food not Bombs, solidarité avec les réfugiés, action directe contre les mines de charbon ou anti-spécistes… Et les 550’000 vegan of course.

Je veux juste parler d’un sous-groupe particulier, les punks, qui sont particulièrement merveilleux. Du genre à organiser un événement pour revendiquer les espaces publics – sur une plage de la Tamise, avec Oi Polloi et des touristes un peu choqués, ou un camion pour la gay pride… Le prochain “beach gig” sera en septembre, en attendant je vous laisse apprécier celui de l’année passée:

Last but not least, quelques liens et infos:

Voilà encore le plan. Eurostar & enjoy!

 


Autres carnets de voyage vegan:

 

Réagir à cet article

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *