Façade de maison typique à Strasbourg
Carnet de voyage vegan Restaurants / Take Away

[Carnet de voyage vegan] Strasbourg, France

J’aime l’ambiance des marchés de Noël et j’aime les jolies maisons à colombages de l’Alsace. J’aime donc d’autant plus les marchés de Noël alsaciens, tout illuminés, emplis de féerie et de cidre chaud aux épices de Noël (ben oui, je ne bois pas d’alcool en général; ne dit-on pas un esprit sain dans un corps sain ?).

Mais il y a tout de même un gros bémol : je me passerais largement des odeurs de saucisses et autres flammenküchen… Comment survivre dans un pays où le véganisme est souvent associé à une secte ou un effet de mode, qui plus dans une région où la cochonnaille est un aliment de base sur tous les plats (qui plus est dans un marché de Noël ou un stand sur 3 est un stand de nourriture de ce type), voir qu’elle est vénérée (j’ai vu des devantures de boucherie où on faisait l’éloge du cochon.

Les véganes aussi, mais pas pour les mêmes raisons). Mon envie de faire un weekend en Alsace étant plus forte que les odeurs putrides de viande et de fromage mélangées, j’ai tenté de trouver pour vous des endroits où vous sustenter sans nuire à vos préceptes de vie.

Alors malheureusement, je n’ai pas pu tester plus qu’un restaurant, faute de place dans les autres restaurants (tout est plein en période de l’avant au vu du nombre de touristes) et faute de renseignements adéquats de certains restaurateurs qui ne connaissent pas les adresses de leurs homologues végétaliens ou vegan-friendly, ce qui nous a fait passablement errer dans les rues strasbourgeoises sans trouver lesdits restaurants.

À cause aussi d’une mauvaise organisation personnelle (j’aurais pu regarder sur internet avant de partir, au lieu de faire confiance à ce que je trouverai sur place. Et je n’avais bien sûr pas d’accès internet à Strasbourg quand j’en aurais eu besoin…).

Ceci dit, malgré mon manque d’organisation notoire, je tenais à vous partager mes découvertes.

Nous avons d’abord cherché à aller au Vélicious. Ce restaurant a l’immense avantage de privilégier les produits biologiques et locaux, dans un cadre cosy. Ils se positionnent comme les précurseurs de la restauration végane dans l’Est de la France.

Leurs pâtisseries avaient en outre l’air alléchant et ils proposent également des assiettes de faux-mages. Malheureusement, tout était complet.

Lire: 3 astuces pour dépasser son addiction au fromage animal

La devanture du Velicious Burger.
La devanture du Velicious Burger. Photo par Mélanie.

Nous nous sommes donc rabattus sur son petit frère, le Vélicious burger (20 Grand’Rue, 67000 Strasbourg). Ce dernier reprend la même ligne directrice que le Vélicious (produits locaux, bios et frais), mais propose uniquement les hamburgers et les pâtisseries végétaliennes. Les deux restaurants ont en outre l’avantage de proposer des plats sans gluten.

L’accueil y est chaleureux, le décor sympathique (j’ai bien aimé les grands tableaux noirs ou laisser des petits messages) et pas dénué d’humour. Tout est fait pour promouvoir le recyclage et le développement durable (tout est recyclé) J’ai personnellement beaucoup aimé leur implication citoyenne. Concernant le plat en lui-même, je n’ai rien eu à dire.

La déco rigolote du Velicious Burger.
La déco du Velicious Burger. Photo par Mélanie.

L’hamburger était copieux et aromatique, les frites croustillantes à l’extérieur et moelleuses à souhait à l’intérieur, sans être trop salées. Le menu hamburger-frites s’est révélé nourrissant, au point que je n’ai plus eu assez de place pour déguster leurs desserts.

Frites et Burger chez Velicious Burger.
Velicious Burger. Photo par Mélanie.

Les prix y sont corrects (environ 12 euros un menu avec boissons). Je ne peux donc que conseiller ce fast food. Il est en outre situé tout près du centre de Strasbourg où se trouvent les marchés de Noël (dans le quartier de la petite Venise) et à deux rues du marché de Noël bobo alternatif mis en place pour la première fois en 2017.

Parmi les autres restaurants qui avaient l’air sympa, mais que je n’ai pas pu tester (je ne suis resté qu’un seul jour à Strasbourg), je me permets de mentionner l’Eden sans gluten ( 6 Place Arnold, 67000 Strasbourg). Comme son nom l’indique, c’est un restaurant sans gluten et végane qui lui aussi propose des ingrédients locaux (situés à moins de 20 km de Strasbourg). Je ne manquerais pas de retourner à Strasbourg pour tester ce restaurant.

Sinon le restaurant le Pur (122 Grand’Rue, 67000 Strasbourg) est un restaurant bio, local et vegan-friendly.

Pour les plats sur le pouce, il y a La Pause Quinoa (33 Rue du Jeu-des- Enfants, Strasbourg). Attention néanmoins car beaucoup de ces restaurants sont fermés le dimanche. Pensez également à réserver avant, surtout si vous allez à Strasbourg en période de l’Avent.

Si vous avez d’autres adresses à conseiller, n’hésitez pas à partager… et bon séjour alsacien à vous !


Autres carnets de voyage véganes:


 

Réagir à cet article

A propos de l'auteur-e

Mlle Tournesol
Mlle Tournesol
Accro aux carottes et au chocolat, j’ai fait des études scientifiques car je rêvais de vivre comme Jane Goodall, entourée de chimpanzés, ou dans n’importe quel espace sauvage. Master en poche, j’ai finalement choisi de vivre en Licornie et de devenir thérapeute, mode de vie plus facilement gérable avec des enfants.

Mes passions sont la nature, la lecture, le développement personnel et spirituel, l’écopsychologie et tout ce qui touche au bien-être en général, autant pour les humains que les animaux. Je milite pour plus de conscience, de paix et d’équité entre les êtres vivants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *