Chroniques Végane durant 1 mois

Expérience 1 mois 100% vegan: préparation, soirée d’ouverture et tentation du fromage

Vegveganmonth-titrean pendant 1 mois, 7 personnes le tentent durant tout le mois de novembre!

Elles nous feront part de leurs impressions au fur et à mesure de leur expérience sur VeggieRomandie. Présentation des participantes ici

 

Armelle

Pour commencer, Armelle nous explique pourquoi elle participe à ce défi:
sources en bas de l’articlearmelle-pas-veganLa veille du début du challenge: Je m’essaie à la cuisine africaine, aidée de mon amie Danielle.

 


Caroline Green

Samedi 1er novembre, j’étais bien décidée à suivre scrupuleusement le régime vegan. Motivée et gonflée à bloc!

Après ma séance de yoga, je vais dans mon café habituel et commande…un renversé! Je ne me suis même pas rendue compte, seulement quand j’ai porté la tasse à mes lèvres.

Le challenge vegan commençait mal!

Sinon, au quotidien cela se passe bien, je ne vois pas un changement très important à part quand je suis à l’extérieur.

Avant le mois vegan, j’ai déjà commencé à enlever progressivement le lait et les œufs de mon alimentation. Cependant, lorsque je suis en dehors de chez moi, beaucoup de “pièges” m’attendent: le lait dans le café, les pâtisseries, la sauce dans la salade, les pâtes aux œufs, etc.

Cela engendre une vraie et profonde réflexion à chaque fois que l’on consomme quelque chose que l’on n’a pas cuisiné sois-même.

Rester végétarienne et devenir “semi-vegan” après le challenge? Une idée qui commence à faire son chemin…

Ce dimanche, j’organise un brunch végétalien avec mes amis, une façon de se réunir autour d’un buffet convivial et, j’espère, goûteux!


Fiona

4 novembre

Alors pour ma part je tiens bon (oui ça fait que quatre jours, je sais…)! Je suis suffisamment occupée pour oublier les mauvaises tentations du frigo rempli de fromages en tout genre et mes placards plein de biscuits. Trop occupée peut-être – ou mal organisée?- pour ne pas toutefois m’être encore intéressée à la question des cosmétiques vegan: ce sera pour les semaines prochaines!

Ah, et pour les amateurs de la langue de Shakespeare, voici un ragoût absolument délicieux sur lequel je suis tombée par hasard: http://www.redonline.co.uk/food/recipes/spiced-potato-chickpea-and-spinach-stew (à servir SANS yogourt, bien évidemment;))


Flo

2 novembre

Tout se passe très bien pour moi !

Je visite les magasins bio afin de trouver les bons ingrédients pour mes recettes. J’essaye « d’amadouer» la famille avec des cookies et de la brioche vegan… ça commence à faire son effet!

Ce qui me choque le plus est  l’opinion des gens. Etre végan veut dire se priver de pleeeeeeeeeeeeiiiiiiiiiiiiiiins de bonnes choses et se contenter de petites graines. Ah la bêtise humaine.


Gabrielle

1 novembre

Après quelques péripéties, nous voici arriver à Lausanne, à l’ancien espace Mozaik où se déroule la soirée d’ouverture du World Vegan Month!

Nous sommes très en retard, la soirée bat son plein! Il y a un monde fou! L’ambiance détendue, cool, nous met tout de suite à l’aise!

On se sert de belles assiettes, de la tarte au poireau, des feuilletés aux épinards, du caviar d’aubergine, houmous, pain libanais enfin de tout et le buffet est on ne peut plus généreux!

Mon fils peut tout manger, pas de souci de lait ni de viande de bovin! ça fait du bien de ne pas y réfléchir! On a plus que le souci du soja mais très vite on nous renseigne et avec le sourire! Cool!

Après s’être restaurés, il reste de la place pour le buffet de dessert! De la pur gourmandise! Tout est délicieux! Surtout le brownie! A se relever la nuit!

On salue les gens que l’on connaît déjà de précédentes rencontres crues ;-), on papotte et on se renseigne avec une foule de prospectus. On découvre encore quelques livres dont un magnifique pour les enfants et c’est déjà l’heure de partir la tête remplie de rêves et d’idées.

On reçoit de supers cadeaux, on est folles comme des gamines, y a même un savon de chez Lush! Merci pour les graines à faire germer! Elles sont déjà dans les bocaux! La barre crue et le chocolat? Du délire! Merci!

Déjà presque Vegan, cette soirée sonne le glas de mes derniers craquages fromages ;-)! #Motivée

Consulter le blog de Gabrielle


Paon Perdue

1er novembre 2014:

Démarrage du World Vegan Month, célébré par une invitation à un repas de bienvenue *gargantuesque* organisé par l’association PEA.

En plus de la diversité des plats, tous meilleurs les uns que les autres – miam le caviar d’aubergine avec les quelques graines de grenade, la purée acidulée*, les tagliatelles de courgettes, la verrine poire-choco, les douceurs caramel-amandes, et tant d’autres ! – l’ambiance était très agréable, chaleureuse. Merci à tous pour cette bonne soirée!

Soirée ouverture WVM Lausanne Soirée ouverture WVM Lausanne Soirée ouverture WVM Lausanne

Lire la suite sur le blog de Paon Perdue

4 novembre 2014: Resiste…prouves que tu existes

Une odeur, qui aurait pu être anodine, m’a chatouillé les narines dans la cage d’escalier. Celle d’une tarte au fromage ou d’une pâte au beurre fait maison.

L’aurais-je remarqué aussi intensément qu’en ce moment?

Drôle comme notre cerveau réagit à la privation. Hier j’ai eu plus de mal à éviter le rayon fromage/yaourt… Bizarrement tout ce qui me tentait venait de là-bas.

Lire la suite sur le blog de Paon Perdue


**  Dessin d’Armelle, les sources:

« Articles scientifiques biaisés par industrie alimentaire, on vous ment ! ». En résumé, les études scientifiques financées par des firmes alimentaires ne montrent jamais de conclusions défavorables à la consommation d’un produit de la firme alimentaire. En revanche, ils exagèrent les conclusions favorables (jusqu’à 8 fois plus de conclusions favorables que dans les articles avec des sources indépendantes).

Lesser, L.I., Ebbeling, C.B., Goozner, M., Wypij, D., Ludwig, D.S., 2007. Relationship between                funding source and conclusion among nutrition-related scientific articles. PLoS Med. 4, e5.                doi:10.1371/journal.pmed.0040005 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12540414

« Le poisson et les produits laitiers vous intoxiquent ! » Exposition au PCB en France : 90% se fait par l’alimentation, dont 48% Par le poisson, et 31% par les produits laitiers !

Tard A, Gallotti S, Leblanc JC, Volatier JL. Dioxins, furans and dioxin-like PCBs: occurrence in food and dietary intake in France. Food Addit Contam 2007;24(9):1007–17.

« Pas de lien entre le lait et de bons os ! » L’analyse de données aux états-unis ne montrent aucun lien entre fracture de la hanche et consommation de lait ! (1). Deux scientifiques de Harvard non-payés par des entreprises alimentaires, remettent en question la consommation de lait, dont l’humain n’a absolument pas besoin, et auquel la plupart des gens sont intolérants ou allergiques. De plus, celui-ci n’étant pas adapté à l’humain, il pourrait promouvoir le cancer (2). Pas de lien entre prise de calcium ou de lait avec des bons os. C’est la vitamine D qui est déterminante. Cette étude a été menée chez des femmes post-ménopause, plus sensibles à l’ostéoporose. (3).

(1)    Bischoff-Ferrari, H.A., Dawson-Hughes, B., Baron, J.A., Kanis, J.A., Orav, E.J., Staehelin, H.B., Kiel, D.P., Burckhardt, P., Henschkowski, J., Spiegelman, D., Li, R., Wong, J.B., Feskanich, D., Willett, W.C., 2011. Milk intake and risk of hip fracture in men and women: a meta-analysis of prospective cohort studies. J. Bone Miner. Res. 26, 833–839. doi:10.1002/jbmr.279

(2)    Ludwig, D.S., Willett, W.C., 2013. Three daily servings of reduced-fat milk: an evidence-based recommendation? Disponible sur http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23818041 Résumé sur : http://archpedi.jamanetwork.com/article.aspx?articleid=1704826#TheRoleofAnimalMilkinHumanNutrition

(3)    Feskanich, D., Willett, W.C., Colditz, G.A., 2003. Calcium, vitamin D, milk consumption, and hip fractures: a prospective study among postmenopausal women. Am. J. Clin. Nutr. 77, 504–511. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12540414

Par contre, pour la beauté des carnivores et les lasagnes à la licorne, c’est peut-être seulement des rumeurs 😉

Commente cet article

A propos de l'auteur-e

Luisa
Grande curieuse écolo, amoureuse en cuisine, parfois baroudeuse (à petit budget). Créatrice de VeggieRomandie.ch - Organise des sessions de dessin Draw&Drink

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.