Vegan pendant 1 mois

Expérience 1 mois 100% végan: présentation des participants!

veganmonth-titre

Les voici les voilà, les participantes* à l’expérience Vegan pendant 1 mois, durant tout ce mois de novembre.

Elles tenteront le mode de vie végane pendant 1 mois et nous feront part de leurs impressions au fur et à mesure de leur expérience sur VeggieRomandie!

*mais où sont les hommes?

Armelle

armelle


Caroline Green

caroline-greenJ’ai 33 ans et je suis végétarienne, sur le point de devenir végétalienne.

J’ai commencé à manger de moins en moins de viande vers l’âge de 12-14 ans, car je n’aimais pas le goût et par amour des animaux. A 14 ans, je ne mangeais plus que de la viande blanche, du jambon et du poisson pour petit à petit définitivement arrêter la viande. Cela fait donc presque 20 ans que je suis végétarienne (sans viande). Il y a plus d’un an, j’ai arrêté également de manger du poisson. Pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt? Je pensais que c’était la seule source de protéines et que les poissons étaient un peu plus bêtes que les vaches ou cochons. Maintenant , je sais que c’est faux!

Ma démarche continue d’évoluer: de moins en moins de produits d’origine animale tel que lait, fromage (même si j’adore ca!), oeufs, etc. Pareil avec les produits testés sur les animaux tels que parfums, cosmétiques, maquillages dont je me débarasse peu à peu pour utiliser exclusivement des marques non testées sur animaux. Je donne ou vends également des sacs ou accessoires en cuir ou d’origine animale, car je veux être le plus possible cohérente dans ma demarche. Je sais que ce n’est qu’une goutte d’eau dans un océan, mais il est important pour moi d’avoir ces valeurs du respect des animaux et de la planète. Je suis loin d’être parfaite, je voyage souvent en avion et j’adore prendre des bains, mais j’essaie de faire de mon mieux. Je suis consciente que j’ai encore tellement de choses à apprendre!

J’ai deux chats, Moka et Macchiato, que j’adore et que je considère comme mes bébés. Pourquoi ont-ils le droit de vivre et pas d’autres espèces comme le cheval, le lapin ou le veau? Pour moi, les animaux sont mes amis et l’on ne mange pas ses amis, pas vrai?

Le World Vegan Month Challenge est l’occasion de pouvoir aller au bout de mon projet d’avoir un style de vie 100% vegan au moins pendant un mois. Je voudrais voir si c’est difficile, si l’ont peut garder une vie sociale normale et si l’on peut manger de très bonnes choses!


Corinne

corinneSalut, j’ai 34 ans et suis végétarienne depuis plusieurs années à 90% et depuis quelques semaines je teste l’alimentation vivante. Ma principale motivation c’est de voir si en changeant mon alimentation ça me permettrait de tomber moins souvent malade.

 


Fiona

fionaJe m’appelle Fiona, je suis étudiante à l’université de Lausanne, j’ai 22 ans et je suis végétarienne depuis 1 an et demi.

Je crois que c’est un des meilleurs choix que je n’ai jamais fait, je me sens beaucoup plus en harmonie avec mon corps, les animaux et la nature en général. Ça n’a pas été très difficile de changer de régime car je n’ai jamais été une grande mangeuse de viande ni de poisson.

Toutefois, j’aime le fromage. Je dirai même que je l’adore et que je ne sais pas si j’arriverais à me passer de ce plaisir. Suivre un régime vegan c’est véritablement aller au bout de mes idées: je suis contre l’exploitation animale et la cruauté envers les animaux et je sais que nombreux sont ceux qui se font exploiter pour la production laitière notamment; ce serait mettre fin à une sorte « d’auto-aveuglement », en faisant primer la raison sur le plaisir :).

Finalement, ça me permettrait aussi de faire plus attention aux étiquettes et d’ouvrir les yeux sur les produits (cosmétiques, soins corporels, autres..) qui contiennent des ingrédients dérivés de substance animale…

En somme, participer à l’expérience c’est le moyen de tester un mode de vie que j’adopterais un jour lorsque je me sentirais véritablement prête!


Flo

floHello! J’ai 37 ans, mariée et maman d’un ado de 14 ans ainsi que d’un chien.

Suite à une opération qui m’est tombée sur la tête en début d’année, je vois le monde d’une autre manière, en pleine conscience …

Attirée par les vegan grâce à ma chiro, la Dre Laurence Froidevaux. C’est une copine d’enfance retrouvée par hasard dû à son métier. Laurence est mon idole : elle est resplendissante, dynamique et sportive. Alors arrêtons de dire qu’être vegan est mauvais pour la santé !


Gabrielle

gabrielleJe m’appelle Gabrielle, j’ai 31 ans; je suis mariée et maman d’une fille de 7 ans et d’un garçon de 3 ans. J’ai souvent été attirée par le végétarisme sans jamais vraiment y parvenir, mais ma consommation de viande n’a jamais dépassé 2 à 3 portions par semaine. Intolérante aux produits laitiers et mon fils y étant extrêmement allergique, tous les produits laitiers ainsi que tous les aliments contenant la moindre trace de lactose ou de lait sont bannis de notre cuisine, mise à part le Gruyère qui a toujours sa place dans notre frigo pour mon mari, ma fille et mes craquages fromage!

J’ai découvert l’alimentation vivante au mois de mai et je me suis lancée tête baissée à fond, sans pour autant me frustrer des choses qui me faisait encore envie. Avec cela, j’ai naturellement éliminé toutes viandes et tous produits animaux, l’envie m’a tout simplement passée et cela ne me manque pas, je dirais même que je serais incapable de manger le moindre morceau de viande. Il y a encore le fromage que je consomme facilement (c’est un peu mon chocolat à moi 😉 ) malgré les crampes d’estomac qui s’en suivent.

Je me lance dans ce défi vegan car j’ai vraiment envie d’éliminer définitivement les produits issus de l’exploitation des animaux de ma vie, mais seule, j’ai parfois du mal et j’ai tendance à me laisser aller à mes envies ou à être étourdie en achetant une crème de jour qui contient du miel ou une veste avec des revers de poches en cuir. Je veux bannir tout cela de ma vie et transmettre à mes enfants le respect que l’ont doit aux animaux!


Paon Perdue

paon-perdue La trentaine, fléxitarienne. Je m’intéresse à la nourriture saine pour le corps et l’esprit.
Je n’achète pas d’œuf, ni de lait d’animaux ou de viande depuis environ 5 ans. Difficile de dater exactement car je n’ai pas décidé un jour de ne plus en acheter, ce n’est juste pas la base de mes repas. Je compose mes plats à partir des légumes et d’épices. J’achète encore du poisson (3-4 fois dans le mois) et du fromage.
A l’extérieur, je mange ce qui me fait envie sur le moment. J’ai eu une période quasi végétarienne et sans alcool. Mais après une série d’événements, j’ai décidé d’être plus tolérante envers moi-même. De m’accorder le droit à l’erreur. De choisir d’être sociale et de manger ce que l’on me sert quand c’est aussi OK pour moi.

Pourquoi adopter un mode de vie végan? Personnellement, je suis sensible à la Terre. La planète qui nous porte et nous contient. La Matrice, notre mère la Terre, la Pachamama. Pas plus les animaux, que les humains. Pas plus les animaux qu’autre chose vivante. Et j’aimerai pouvoir dire, pas moins.
J’ai été élevé avec l’idée que l’être humain était omnivore. Mes grands-parents avaient des poules, des lapins, des moutons. De temps en temps on les mangeait, c’était normal.
Je n’ai pas pris le temps de remettre en cause cette croyance. Le mois végan en sera peut-être l’occasion.

Pour moi pour l’instant, au delà de mon goût, c’est l’industrialisation qui est la cause de mon flexitarisme.Intuitivement je n’ai jamais pensé que manger de la viande élevée aux hormones et aux antibiotiques et élevée et tuée dans un stress puisse être bonne pour la santé.

Participer au world vegan month sera l’occasion d’élargir et de rassembler mes connaissances..et de les appliquer plus. Vous pourrez suivre mon experience sur http://paonperdu.wordpress.com/


cindy

Participation particulière: Sarah Osiria, qui ne participe pas au challenge, mais partagera durant tout le mois ses recettes végétaliennes:

Bonjour à tous et à toutes, je m’intéresse depuis des année à la cuisine vegan, car pas mal de personnes de mon entourage ont des préjugés bien arrêtés sur les végétaliens, du genre : ils mangent que de l’herbe et des graines.

Alors, j’ai voulu relever un défi que j’ai appelé “Tous vegan, Vegan pour tous”, qui signifie simplement qu’à la base on est tous un peu vegan : du pain, une compote de pomme, du sirop, de la soupe sont parmi certains éléments qui sont vegan qu’on le veuille ou non.

Je suis aussi partie du principe où le régime vegan est idéal pour les personnes allergiques au lactose, aux oeufs. Mon idée a été alors de créer des recettes vegan sans utiliser trop de ‘graines’, ni produits trop chers (car le régime vegan suivant ce que l’on mange, et bien ça peut vite faire grimper le prix de votre caddie), j’ai juste pris ce que je trouvais dans mon placard et quelques éléments autre, comme de la margarine à 100% vegan et j’avoue avoir acheté des graines de lin !! 🙂 mais chut, pas de préjugés, vous serez surpris de voir les miracles de ces graines.

Ce mois-ci est un mois où des non-vegan vont relever le défi de manger exclusivement vegan, et pour vous faciliter la tâche ou bien l’adoucir et oublier les préjugés, je partagerai avec vous quelques recettes vegan d’une non vegan attachée à ses gourmandises disons.

Ainsi les préjugés tel que c’est fade, c’est trop ‘équilibré’, et peut-être pas assez gourmand je l’espère s’envoleront 😉 Donc voilà, ce sera un peu la chronique d’une ‘vegan but not all the time’, pour vous soutenir.


La page officielle du World Vegan Month en Suisse Romande: www.asso-pea.ch/fr/world-vegan-month/

Evénement Facebook pour suivre les mises à jour: https://www.facebook.com/events/534195580044610/

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *