Genève: une Marche pour la fin du spécisme

Notre société néglige systématiquement les animaux sous prétexte qu’ils ne sont pas de notre espèce. Divers auteurs ont nommé cette attitude «spécisme» et ont signalé qu’elle était aussi injuste que le racisme et le sexisme.

Le 27 août a lieu la Journée internationale pour la fin du spécisme et se donne pour but de dénoncer l’idéologie qui rend possible cette injustice.

Dans ce cadre, une marche pacifique parrainée par Aymeric Caron sera organisée à Genève pour demander à ce qu’on respecte les intérêts de tous les êtres sensibles, car tout comme nous ils veulent éviter la souffrance et la violence.

Lire: J’ai lu « Antispéciste » d’Aymeric Caron

Le but de cette manifestation est de faire connaître dans l’opinion publique le concept de spécisme, une notion-clé pour analyser notre rapport actuel aux animaux et mettre en lumière l’injustice massive dont ils sont victimes.

Le rassemblement aura lieu à 13h au parc des Cropettes (discours à 13h30), le défilé débutera à 14h et se terminera à la place de Neuve vers 16h30.

Création de Pawel Kuczynski.
Création de Pawel Kuczynski.

Qu’est-ce que le spécisme?

Un changement de société nécessaire

Des injustices du passé ont été abolies ou réduites, comme l’esclavage ou le statut inférieur assigné aux femmes. Elles aussi étaient ancrées dans la conscience collective au point qu‘on les croyait éternelles. Mais l‘histoire a montré le contraire.

On peut facilement imaginer qu‘un jour les abattoirs seront considérés comme un symbole de barbarie. Nous sommes de plus en plus nombreuses et nombreux à refuser l‘injustice envers les animaux, qui devient l‘un des débats de société les plus importants de notre siècle.

Programme

Vendredi 26 août
Salle des Bavillons, rue des Pavillons 12
20h – Yves Bonnardel «Qu’est-ce que le spécisme? – Pour une société plus égalitaire»

Samedi 27 août
11h-18h – stands d’information au parc des Cropettes
13h – rassemblement au parc des Cropettes
13h30 – discours
14h – début de la marche
16h30 – fin de la marche à la place de Neuve

Espace de quartier Sécheron, av. Blanc 7, salle polyvalente (étage -1)
19h – conférence de l’association PEA – «Comment en finir avec le spécisme: approche de l’association PEA», puis concert et fête

Dimanche 28 août
Lieu des conférences du matin:
Salle Clos-voltaire, rue de Lyon 49

10h Martin Gibert «Voir son steak comme un animal mort»
11h David Olivier «Les humains sont des animaux»
12h-14h pause, déplacement à la MdA

Lieu des conférences de l’après-midi: Maison des Associations, rue des Savoises 15

14h Brigitte Gothière «L214, un outil pour lutter contre le spécisme»
14h45 Tiphaine Lagarde – «La propriété des animaux, obstacle majeur à leur libération»
15h30 Aymeric Caron – «L’antispécisme, nouvelle proposition politique?»
16h15 pause (casse-croûte végane)
17h15-19h15 table ronde avec les conférencier-e-s

 

L’association PEA invite tout le monde à cette manifestation pour représenter la voix des animaux.

Le nombre des personnes défendant les droits des non-humains ne cesse d’augmenter et nous pouvons être confiant-e-s qu’un jour ce sera la moindre des choses de respecter la vie et les intérêts de tous les êtres sensibles.
Œuvrons ensemble à ce que ce monde plus juste advienne au plus tôt ! – Association PEA

Evénement Facebook  –  Site de l’association PEA

 

Réagir à cet article
Partage et fais passer l'info! Facebook 0 Twitter 0 Pinterest 0 Aime cet article 1

VeggieRomandie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *