Actus Suisse

La chaîne allemande Veganz débarque en Suisse…mais à la Coop

La chaîne allemande de supermarchés 100% végétaliens Veganz l’annonçait en 2014: elle voulait déferler dans toute l’Europe, et indiquait ouvrir prochainement une franchise à Zürich. Elle n’a pas ouvert comme prévu, mais Coop distribue dès le mois de mai 2016 certains de ses produits.

Lire : La chaîne de supermarché Veganz déferle sur l’Europe!

Coop riposte une fois de plus en élargissant sa gamme de produits végétaliens. En effet, l’assortiment Veganz est disponible dans 50 supermarchés de Coop dans la Suisse alémanique et romande dès ce mois de mai.

Un grand coup pour un marché de plus en plus florissant. Mais Coop n’était pas seule sur l’affaire, Migros a voulu aussi tenter la transaction. «Migros et Coop étaient toutes les deux intéressées,» indique l’ancien directeur de Veganz, Jan Bredack, «Mais la Coop a été plus rapide.».

Le fondateur, Jon Bredack. Photo: Veganz Gmbh
Le fondateur de Veganz, Jon Bredack. Photo: Veganz Gmbh

Une population végane toujours plus nombreuse

Environ 80’000 véganes vivent en Suisse; mais Veganz ne les cible pas particulièrement: «Notre groupe cible sont les flexitariens, qui aiment de temps à autre profiter d’un régime végétalien.».

La communauté végane se réjouira tout de même sûrement de cette annonce. Mais nous pouvons déplorer le fait que Coop (qui rappelons-le vend en masse des produits animaux) empochera des sous qui auraient pu directement aller dans une entreprise à 100% végane.

Cet élargissement d’assortiment a de quoi faire trembler les petites épiceries bio, qui elles proposent depuis bien plus longtemps des produits végétaliens – et même parfois proposent uniquement cela, ne participant ainsi pas à l’exploitation animale, comme d’ailleurs nombre de commerces en ligne (Fabulous.ch, HelloVegan.ch, VeganForEvery.ch, Larada.org..).

Pour les personnes déjà convaincues, privilégions ces petits commerces! …Et laissons aux autres le loisir de découvrir le mode de vie végane dans un environnement « habituel » …mais qui continue de faire son beurre (si on peut se permettre l’expression) avec l’exploitation d’êtres innocents.

 

 

Réagir à cet article

A propos de l'auteur-e

Luisa
Grande curieuse écolo, amoureuse en cuisine, parfois baroudeuse (à petit budget). Créatrice de VeggieRomandie.ch - Organise des sessions de dessin Draw&Drink

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.