Actus Suisse

La chaîne de supermarché Veganz déferle sur l’Europe!

Veganz est la première chaîne de supermarché 100% vegan, créée en 2011 par Jan Bredack, un vegan de 42 ans. Trois ans plus tard, cette success story s’étend dans plusieurs pays d’Europe, dont la Suisse, avec l’ouverture prochaine d’une franchise à Zürich.

Devenu vegan en 2009, c’est un burn-out qui a déclenché un changement de style de vie pour l’ancien senior manager de Daimler (Mercedes Benz). Après divers voyages en Scandinavie et aux USA, l’idée d’un supermarché 100% vegan ne quitte plus son esprit et prend forme lors de l’ouverture du premier magasin à Berlin en 2011.

L’Europe, mais pas seulement

Le fondateur, Jan Bredack. Photo: Veganz Gmbh
Le fondateur, Jon Bredack. Photo: Veganz Gmbh

Avec actuellement des magasins à Berlin, Hamburg, Munich, et Frankfurt, la franchise agrandit son réseau avec l’ouverture de plusieurs supermarchés dans six autres villes allemandes. L’année prochaine, c’est au tour de Vienne, Londres, Amsterdam, Barcelone, Milan, Copenhague et Zürich d’accueillir leur premier Veganz.

Mais l’infatigable Bredack ne compte pas s’arrêter là: après l’Europe, les Etats-Unis! En effet, un magasin ouvrira en 2016 à Portland, qui proposera des produits alimentaires, des chaussures, des vêtements et un restaurant.

Pour finir (!) un food truck, une remorque vendant des hot-dogs et des hamburgers végétaliens, va parcourir l’Europe et s’arrêtera lors de diverses manifestations, comme des festivals de musique ou des événements sportifs.

Un travail intense et stressant pour cet homme, mais Bredack assure que l’argent n’est pas la motivation: « Je le fais car cela vient du cœur. C’est la chance de faire quelque chose de bien dans la vie. »

Vegan à quel point?

Un supermarché comme les autres.. mais sans cruauté! Photo: Veganz Gmbh

Fromages végétaux, dérivés de tofu et tempeh (saucisses végétales, imitation « poisson », imitation « viande »), yaourts, crèmes… les supermarchés Veganz ressemble à tout autre supermarché, avec son lot de produits transformés, de sodas et de junk food.

Jan Bredack veut montrer qu’il est facile d’être vegan, peu importe son style de vie.

Côté éco, il assure que les produits importés le sont par transport en bateau cargo, afin de limiter l’empreinte écologique.

sources: 1 2


Un supermarché 100% vegan, ça vous parle? Irez-vous à Zürich voir ce qu’il en est?

Réagir à cet article

7 thoughts on “La chaîne de supermarché Veganz déferle sur l’Europe!”

  1. à Zurich quelle chance, la suisse alémanique est vraiment plus gâtée et en avance sur la suisse romande côté veganisme, svp ouvrez un magasin sur Genève, comme j’aimerais voir tout un ensemble de commerces vegan à Genève: magasins de chassure et vêtement vegan, supermarchés vegan, avec une partie pour les animaux, si seulement

  2. Bonjour camarades vegan,
    En l’état des chose, il est compliqué de s’émanciper totalement des supermarchés (même si en faisant quelques efforts on peut y échapper pour beaucoup de choses), individuellement et collectivement. Mais de là à faire de la pub pour un supermarché remplit de produits industriels ? (créé par un ancien affameur de mercedes ?)
    Il serait aussi intéressant de connaître leur choix d’organisation sociale (autogestionnaire ou avec un patron homme ?), s’il a une logique de marché, s’il met en concurrence les producteurs, si la domination masculine y est présente… Tentons d’élargir nos prismes d’analyses ! 🙂

    Camille, zadiste végétarien qui mange dans les poubelles
    ps : détruisons toutes leurs prisons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *