[Genève] L’alliance insoupçonnée des fromages végétaux et des thés de Chine

En ce tout début d’année, je me suis rendue pleine d’excitation à une dégustation de thés et fromages végétaux à Tea Point, aux Eaux Vives. Et oui, le thé, tout comme le vin, se marie à merveille avec le fromage.

Depuis l’extérieur, la vitrine de cette jolie petite boutique, ouverte en mars 2016, donne envie d’entrer afin de voir de plus près la multitude de théières et petites tasses de différentes formes et couleurs.

Une fois à l’intérieur, et après avoir échangé quelques mots avec la maîtresse des lieux, on réalise être entré dans un temple dédié à l’amour du thé.

Thé et fromage frais, une alliance gourmande !

Nous prenons place autour de la table avec ma petite acolyte de quatre ans au palais fin, qui m’accompagne pour l’occasion.

La dégustation commence avec un thé blanc Yinzhen Baihao, signifiant « Aiguilles d’Argent », de par la forme allongée et le reflet argenté de ses feuilles. Cette merveille est le thé blanc le plus précieux; il est cueilli entièrement à la main deux jours par an et seuls les plus jeunes bourgeons duveteux sont choisis. Il est accompagné du Crémeux, un fromage onctueux à déguster à la cuillère.

Tout commence avec la noix de cajou!

Nous continuons avec un Wulong de Taiwan « Alishan », un thé d’altitude originaire du Mont Ali, accompagné par des Apéritruffes enrobées de pavot, puis un Wulong semi-oxydé « Oriental Beauty » avec des Apéritruffes au paprika. L’originalité de l’Oriental Beauty réside dans son arôme fruité, fleuri et boisé, provoqué par la réaction chimique de la plante suite à la morsure d’un petit insecte friand du jus des feuilles. Pas de spécisme ici, ces insectes viennent naturellement chaque année uniquement sur les plantations non traitées. Quant aux Apéritruffes, elles sont parfaitement équilibrées avec une pointe sel et une légère acidité.

Un amateur de produits laitiers n’y verrait que du feu!

Apéritruffes au paprika

Dans un ballet de boîtes dans lesquelles nous plongeons notre nez afin d’en recueillir les arômes, de théières en verre et en terre – à chaque thé la sienne -, de petites tasses en porcelaine, et de gestes maîtrisés au-dessus d’un bateau à thé en bois ouvragé, c’est un authentique Lapsang Souchong fumé au bois de pin qui nous est servi. Ce thé, que l’on appelle noir chez nous, est appelé rouge en Chine. Il nécessite un dosage maîtrisé ainsi qu’une infusion rapide, afin de pouvoir en savourer toute la finesse. Il est accompagné de tranches de Bûche au poivre vert et de Bûche aux trois baies, toutes deux aromatiques et piquantes à souhait, adaptées à ce thé de caractère.

Bûches véganes

S’en suit un thé vert Lao Shan Chun, qui me rappelle des arômes marins comme l’algue Nori. Il n’a rien à avoir avec le thé vert que l’on trouve communément. Celui-ci est d’une subtilité étonnante, qui se marie à merveille avec la Bûche à l’ail et aux fines herbes.

Nous continuons avec un fameux Puerh « cuit » galette 2007, vieilli et fermenté en cave, aux notes terreuses et organiques. Le terme « cuit » signifie ici que la fermentation est accélérée. Il est accompagné du Suspect, un fromage affiné avec une croûte légère et un cœur agréablement coulant. Un peu jeune ce soir, on se réjouit de le goûter une autre fois, plus vieilli.

Nous passons à un Puerh « cru » galette 2004, « cru » signifiant une fermentation naturelle, qui peut aller jusqu’à 20 ou 30 ans, parfois même davantage, avant d’atteindre sa maturité. On peut cependant le déguster jeune. Celui-ci est de couleur plus claire que le cuit, avec des notes également organiques mais plus intenses. Il accompagne le Bleu de Bleu qui, avec ses moisissures vert-bleu, son crémeux et son acidité, rappelle le Gorgonzola. Nous goûtons sa version plus affinée, qui délivre encore plus les saveurs, rappelant l’intensité du Roquefort.

De Bleu de Bleu

Pour finir sur une note douce, nous dégustons un extraordinaire thé rouge Jin Jun Mei, « Sourcils d’Or » en chinois, aux arômes de cacao cru et de compote de pommes, assorti d’une crème bien épaisse pouvant berner n’importe quel amateur de meringues. Elle est ici accompagnée d’un confiture de fruits rouges.

Ces trois heures ont filé comme de rien et c’était un plaisir de s’imaginer dans des paysages lointains, tous nos sens en éveil, bercés par les explications de nos trois hôtes.

Ah et l’ai-je dit? Toutes ces merveilles sont 100% bio.

D’autres dégustations ont lieu régulièrement, parfois aussi tout spécialement pour les petits palais des enfants. Vous trouverez toutes les infos sur la page Facebook Tea Point, ainsi que plus d’infos sur les fromages végétaux Et Si on changeait de crèmerie.

Fromage ou Fauxmage?
Certains préfèrent distinguer les fromages végétaux de ceux au lait animal en les appelant « fauxmages ». Néanmoins, le terme fromage se réfère à la forme (d’un moule), et non pas au contenu. Les fromages végétaux sont donc bien de vrais fromages, avec tout le respect pour l’étymologie du mot.

 

Réagir à cet article
Partage et fais passer l'info! Facebook 0 Twitter 0 Pinterest 0 Aime cet article 1

Lady Purple

2 Commentaires

  1. Article très intéressant, car je suis une grande consommatrice de thés et tisanes et je mange de plus en plus vegan (même si je ne le serai jamais totalement, c’est certain). J’ai vu l’autre jour des “fromages” vegan chez Coop mais pas acheté. Avez-vous des recommandations ?

    1. Bonjour,

      Les fromages véganes proposés en supermarché sont plutôt l’équivalent des fromages industriels, tels les carrés pour croque monsieur/burger, ou à tartiner neutre comme du Philadelphia. Nous conseillons nettement de se pencher vers les fromages véganes artisanaux tels ceux décrit dans l’article, qui sont affinés et qui peuvent se déguster seuls 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *