Actus Manger végétalien

Les fruits et légumes du mois d’avril

On prend les mêmes et on recommence! En effet, en avril, ne te découvre pas d’un fil.. ah pardon, je m’égare. En avril donc, selon la météo, il y a juste un peu de changement en matière de fruits et légumes disponibles par rapport au mois de mars.

On retrouvera donc, comme le mois dernier: les choux blancs et rouges, choux frisés, choux-raves, côtes de bette, poireaux, oignons, pommes de terre, batavia, chicorée, salades vertes, doucette, roquette, épinards, carottes, radis rouges et noirs, betteraves. Au rayon des herbes aromatiques, la ciboulette fait son apparition en plus du cresson.

Pour les fruits, toujours des pommes, poires (pour celles-ci, dernier mois « de garde ») et kiwis (dernier mois)…. pas de fraises, c’est encore trop tôt 😉

Le site Gemuese.ch indique qu’on peut trouver des tomates (et des concombres) suisses à cet époque de l’année: mais attention, elles sont cultivées sous serres chauffées aux énergies fossiles, majoritairement hors sol et nourries au compte-gouttes… l’idéal saisonnier est d’attendre encore plusieurs mois pour des tomates réellement de saison.

legume-avril-suisse-saison
Légumes d’avril en Suisse selon www.gemuese.ch

Ail des ours

Cette plante sauvage, que l’on peut aussi trouver en ville dans les parcs, donne de délicieux pesto et agrémente omelettes de pois chiches, sauces tomates, pâtes, soupes, etc.. On peut manger les fleurs en bouton (le faire façon pickles en conserve), le bulbe, mais on mange plus souvent ces feuilles.

Variante ail des ours, noix, pignons, huile d'olive et colza.
Pesto ail des ours, noix, pignons, huile d’olive et colza.

Asperges

Bientôt, si le temps le veut, les premières asperges du pays seront disponibles! Hourra! A nous soupe, velouté, quiche, où juste accompagné de sauce… Vertes, blanches, épaisses, fines, il y en pour tous les goûts.. Vivement qu’elles débarquent!

Délicieuse et délicate, rien ne se perd chez elle, même les bouts un peu plus durs, qui finissent très bien dans un bouillon ou pour agrémenter une sauce. Avez-vous déjà tenter en version crue? Ou pourquoi pas avec des spaghettis et du citron ou poêlées puis mangées en salade? En pesto c’est aussi très bon, en risotto printanier aussi!

ENFIN!
ENFIN!

Raifort

On y pense pas à ce raifort hein? Pourtant cette plante cousine à la moutarde et au wasabi apporte une superbe touche à toutes sortes de plats. La racine râpée peut être utilisée à la place de la moutarde. Associer-le avec des betteraves, ça se marie très bien! Sinon, testez le velouté de topinambours et raifort avec de la crème végétale.

Le raifort est fort (huhu) pour donner un petit kick aux sauces à dips et tartinades salées. Essayez par exemple:

Tartinade de pommes et raifort

Mixez ensemble des graines de tournesol, de l’huile de tournesol ou colza, un peu de raifort, un peu de purée de pommes, du jus de citron, de l’eau, du sucre et du sel.

Tartinade d’épinards et raifort

Mixez ensemble des pousses d’épinards, un yogourt nature végétal, un peu de raifort en purée, du jus de citron, du sel et du poivre.

Rhubarbe

Crédit photo: Wikipedia
Crédit photo: Wikipedia

La rhubarbe se cuisine aussi bien salée que sucrée. Voici des idées pour la préparer:

Soupe de rhubarbe au gingembre
Dhal de lentilles à la rhubarbe

Tarte rustique rhubarbe – compote de cerises
Tarte rhubarbe – amandes
Gâteau épicé à la rhubarbe
Crumble rhubarbe – fraises – coco

En boisson c’est aussi pas mal! Par exemple en sirop ou thé glacé.

Aller, tous au marché!

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *