Bonnes nouvelles Cause animale

L’Irlande et l’Italie interdisent les animaux sauvages dans les cirques

A partir de 2018, les animaux sauvages ne pourront plus être employés dans les spectacles en Italie et en Irlande.

La Chambre des députés italiens vient de voter une loi interdisant l’exploitation d’animaux à des fins de divertissement.

Michael Creed, le ministre irlandais de l’agriculture a validé la nouvelle législation la semaine passée, renforçant ainsi la législation sur la santé et le bien-être animal de 2013. «L’utilisation des animaux sauvages dans les cirques n’est plus permise. C’est un avis partagé par l’opinion publique et une position que je suis heureux d’appuyer», indique-t-il.

Du côté de l’Italie, c’est 71% de la population qui serait contre la présence d’animaux dans les cirques, selon une étude publiée en 2016. On y constate d’ailleurs une baisse de fréquentation notoire dans le secteur.

Varsovie interdit les animaux de cirque sur ses terrains

Un travail MILITANTISTE de longue haleine

En Irlande, c’est le travail de nombreuses années par des activistes et des associations animalistes qui est récompensé, comme La Société de Protection des Animaux Capturés (CAPS) et la Société Irlandaise de la Prévention de la Cruauté sur les Animaux (ISPCA).

Ces deux pays rejoignent ainsi la Roumanie, les Pays Bas, le Royaume Uni, l’Autriche, la Norvège, Los Angeles, New York, Portland, … dans la liste des lieux interdisant les animaux sauvages dans les cirques.

Norvège: Les animaux sauvages bannis des cirques dès 2017

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *