Sucré

[Recette] Vin d’Hypocras à la cannelle

Aujourd’hui, je vous propose un article 100 % phytothérapie 😊 Bientôt Noël, et donc les vins chauds et autres boissons hivernales à base de cannelle seront nos alliés pour cette période de l’année. Parlons-en, de cette cannelle et des bienfaits de cette écorce.

La cannelle ou Cinnamomum verun est originaire du Sri Lanka, c’est une épice médicinale puissante. Elle est utilisée depuis plus de 5000 ans par la médecine Ayurvédique et chinoise.

La cannelle a été employée au Moyen-Âge pour ses vertus stimulantes de l’estomac ; pour Albert Le Grand (chimiste, philosophe, naturaliste,…) « elle calme la toux et fortifie le foie ».

[Recette] Muffins pomme-cannelle-macadamia {vegan}

A la Renaissance, elle se démocratise mais reste réservée aux nobles. Elle entre dans beaucoup de préparation apothicaires, elle aurait été très utilisée dans le traitement de la peste. Au XVIIIe siècle, la réputation de cette écorce aurait été telle qu’on la trouvait dans la plupart des préparations tel « le vin de cannelle composée » qu’on distribuait autrefois dans les hôpitaux.

Formule datant de 1821 : Vin rouge, teinture de cannelle, alcoolat de mélisse et miel (à l’époque les choix de sucre étaient restreints). Cette préparation était utilisée pour soigner des maux d’origine infectieux.

Lire: Les alternatives végétaliennes au miel

Parlons à présent, de ses vertus thérapeutiques : la cannelle augmente la sécrétion du suc gastrique et stimule l’ensemble des fonctions digestives.

C’est un antiseptique redoutable très intéressant en cas de grippe, gastro-entérite, otite, parasite intestinaux. Elle redonne vitalité, énergie aux convalescents, personnes asthéniques (fatigue). Son pouvoir antioxydant redonnera de l’éclat à votre peau et préviendra le cancer.

Cependant, comme pour toute utilisation de plantes médicinales, l’abus de cannelle peut présenter des risques. Certaines contre-indications sont à prendre en considération :

  • Dermocaustique, la cannelle peut provoquer de grave brûlure, si elle est utilisée directement sur la peau ou ingérée sous forme d’huile essentielle.
  • Elle peut provoquer nausées, maux de tête et palpitations cardiaques.
  • Si vous suivez un traitement pour stabiliser le diabète ou les maladies cardio-vasculaire ou si vous souffrez d’ulcère, je vous déconseille l’utilisation de la cannelle.

Autrement, je vous propose une recette de vin d’Hypocras qui ravira vos papilles et préviendra des maux de l’hiver :

Le vin d’Hypocras est un vin sucré aromatisé datant du Moyen-Âge, d’après la légende, sa création aurait été faite par le célèbre médecin grec Hippocrate.

Lire: Des vins végétaliens, en veux-tu en voilà!

Crédit: Daniel Duchon

Ingrédients

10 clous de girofle
10 gousses de cardamome
30g de cannelle
60g de gingembre râpé
100g de sucrant sain, sirop d’agave ou autre
1 litre de bon vin rouge bio

Préparation

1. Broyez 10 clous de girofle, 10 gousses de cardamome et mélanger avec 30 g de cannelle et 60 g de gingembre râpé.
2. Mettre les épices dans une fine toile que vous nouez fortement.
3. Mettre à macérer 12 heures dans le vin rouge avec les 100 g d’edulcorant de votre choix
4. Filtrer le vin
5. Servir frais

Bonne dégustation !

Jennifer


N’hésitez pas à  rejoindre l’univers de l’ayurvéda avec Jennifer:

Le site de Jennifer   Twitter    Facebook


Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *