Cause animale Ciné, photo, art

Seize sanctuaires pour animaux ouvrent leurs portes pour le documentaire Called to rescue

Entre premiers plans de museaux heureux et pattes sautillantes, Called to rescue est un documentaire américain touchant, qui témoigne du travail infatigable que réalisent les personnes dans des sanctuaires étasuniens.

Les principaux acteurs de ce documentaire sont les animaux, tout comme le quotidien des seize sanctuaires qui ont ouvert leurs portes aux caméras, et ils sont portraituré dans toute leur splendeur. Cochons, vaches, moutons, chèvres, poules, canards et oies et même des lamas, sont filmés dans un habitat conçu pour eux, et vivent une vie de paix, entourés d’animaux humains bienveillants et à l’écoute de leurs besoins.

Par les témoignages des propriétaires ou des bénévoles, ce documentaire introduit le spectateur à la dure réalité des vies de ces espèces sans pour autant montrer d’images fortes d’abattoir ou des conditions de vie dans les exploitations.

Leur vie dans les sanctuaires est “la quiete dopo la tempesta” (le calme après l’orage) qu’une infinitisme part d’animaux a la chance de vivre.

La Bouche Qui Rit, le refuge valaisan qui recueille des animaux destinés à la boucherie

Mais si d’une part on peut sourire devant le magnifique cochon qui grogne en se délectant des câlins qu’il reçoit, ce film n’oublie pas de rappeler le sort du reste des animaux de rente qui souffrent encore sous l’emprise de l’industrie agro-alimentaire.

Au contact avec les nombreux visiteurs, écoliers, familles et même policiers, ces rescapés deviennent des ambassadeurs pour les autres animaux encore esclaves et semblent réussir à ouvrir les yeux du public plus facilement qu’avec des mots ou des explications.

Les sanctuaires ont donc décidément une place dans notre imaginaire actuel comme infrastructure en opposition aux exploitations de notre monde carniste, mais est-ce un modèle valide pour le futur?


calledtorescuefilm.com

Réagir à cet article

One thought on “Seize sanctuaires pour animaux ouvrent leurs portes pour le documentaire Called to rescue”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *