Sychriscar, youtubeuse aquariophile et éthique

Sychriscar, jeune femme youtubeuse, est fan d’aquariums. Mais elle est aussi végane et antispéciste, et en parle dans ses vidéos.

Elle a publié dernièrement deux vidéos: une introduction sur ses réflexions éthiques, ainsi qu’une FAQ où elle répond aux questions posées par les internautes sur l’éthique animale en général.

Son parcours

Tout a commencé en 1994, avec un poisson rouge gagné à la foire. De là est née sa passion pour les poissons en tout genre, en s’appropriant plusieurs aquariums et plusieurs espèces différentes.

Quelques années plus tard, Sychriscar, en arpentant les forums spécialisés, découvre les notions de surpopulation, les bases de l’entretien, le cycle d’azote… et repart à zéro en préparant des bacs plus respectueux et plus adaptés aux besoins des poissons qu’elle hébergeait.

En 2007, elle crée même un forum aquariophile «Bien Débuter En Aquariophilie», et c’est à la fin de l’année 2014 qu’elle développe davantage ses vidéos pédagogiques sur l’aquarium, les besoins des poissons, l’éthique et le sauvetage. Sauvetages qu’elle effectuent depuis 2009.

Sa prise de position

Sur son blog, elle explique: «La question éthique est aujourd’hui incontournable, notre société n’échappe plus à une prise de conscience sur les animaux, bien qu’elle soit relativement timide. Les animaux aquatiques sont bien moins considérés et sans aucune justification.

Comment peut-on imaginer avoir un aquarium comme si c’était simplement par goût ou choix personnel ? Une voire plusieurs autres vies sont impliquées, et étant donné qu’elles n’ont pas le choix, leurs besoins doivent être prioritaires.

L’envie de les héberger et de s’en occuper doit être présente, mais elle doit être altruiste. On construira donc un aquarium pour sauver des animaux aquatiques qui si on ne leur préparait pas une installation adaptée à leurs besoins risqueraient leur vie.»

Son dernier sauvetage en date

Jérôme le scalaire, un poisson qui semblait enfermé dans un bocal en vitrine, dont son sort a été mis en avant sur un groupe en ligne, a alerté la jeune femme. Elle le prend rapidement sous son aile en lui créant un meilleur environnement.

Elle en profite pour en faire une vidéo où elle questionne le comportement des vendeurs-vendeuses:

Sa démarche altruiste et pertinente fait écho à la cause animale en général, un grand bravo pour ce beau travail informatif!

 

Réagir à cet article
Partage et fais passer l'info! Facebook 0 Twitter 0 Pinterest 0 Aime cet article 1

Carottes et Courgettes

Mange de l'herbe et des cailloux depuis 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *