Lifestyle Manger végétalien Portraits & Interviews

The Veggie Side, atelier de cuisine végétale à Genève

Rencontre avec Vicca de l’atelier culinaire “The Veggie Side” qui propose à Genève des cours de cuisine végétalienne.

Vicca de l'atelier The Veggie Side.
Vicca de l’atelier The Veggie Side.

Hello Vicca! Commençons par le début. Depuis combien de temps es-tu vg?

Mon aventure végétale a débuté il y a 6 ans, suite à un check-up révélant une intolérance au lactose et un état inflammatoire généralisé. Mon – excellent – médecin de l’époque m’a conseillé de tirer un trait sur les produits laitiers et m’a touché un mot au sujet du désastre sanitaire qu’est l’élevage intensif, des risques liés aux pesticides et autres joyeusetés chimiques ajoutés à nos aliments… Une bonne grosse baffe !

C’est suite à ces terrifiantes révélations que j’ai arrêté les produits laitiers – moi qui me pensais sans conteste LA plus grande mangeuse de fromage au monde -, et que mes recherches sur le sujet de l’alimentation ont commencé. Livres de recettes sans produits laitiers, articles et reportages sur l’industrie agro-alimentaires, films, essais culinaires parfois (souvent) désastreux, grands moments de doutes à ne plus savoir quoi manger, …

Les débuts ont étés fastidieux. Durant cette période de découverte, j’ai eu de bonnes et de mauvaises surprises. Les mauvaises étant que l’état de la proposition du marché de l’alimentaire est absolument déplorable, que cela soit en terme de qualité, d’empreinte écologique ou de respect envers les animaux. La bonne nouvelle, et je vous l’annonce avec un plaisir non dissimulé, est qu’il existe des solutions et qu’elles sont accessibles à tout un chacun ! Ma solution, celle que j’ai adoptée, est celle de ne plus consommer de produits animaux, d’acheter un maximum de produits biologiques, locaux et non-transformés.

Etant soucieuse de ma santé, de celle de la planète et des animaux, c’est pour moi le choix le plus cohérent. A chaque achat – ou non-achat -, je fais entendre ma voix. A chaque repas, je m’oppose activement à un système qui ne me convient pas. Bref, je participe à une véritable révolution par la bouffe ! Voilà comment est né « The Veggie Side », par volonté d’agir et de communiquer autour de ce levier incroyable qu’est l’alimentation.

Mais j’oublie de vous dire que, tout d’abord, et par-dessus tout, j’aime manger. J’aime la nourriture, ses bienfaits, sa capacité à rassembler les gens, à susciter du plaisir, à faire voyager. J’aime que la nourriture ne soit pas qu’un besoin fondamental, mais également un mode d’expression artistique, une manière d’offrir une part de soi, de se dévoiler aux autres. La bouffe c’est la vie, et je veux célébrer la vie par la bouffe !

Et tu as bien raison! Comment tes proches réagissent à tous ces changements?

J’ai la chance d’avoir une maman vegan, tout aussi gourmande que moi, avec qui j’ai beaucoup de plaisir à cuisiner. Mon homme, quant à lui, de nature curieuse et généreuse, est ravi de déguster mes plats. Les débuts ayant toutefois étés un peu difficile, il a souvent fait office de cobaye, plutôt pour le pire que pour le meilleur…

En ce qui concerne mon entourage plus large, les réactions sont diverses, mais, dans l’ensemble, les gens sont généralement bien disposés face à un cake au chocolat, un veggie burger ou une crêpes aux fruits rouges… Les bons petits plats sont mes armes de veganisation massive !

Comment te sens-tu depuis que tu as changé ton mode de vie ?

En arrêtant les produits animaux, j’ai progressivement réalisé que je me sentais plus légère, physiquement et mentalement, que je dormais mieux la nuit, que j’étais plus ouverte aux autres, plus calme et détendue, de meilleure humeur, et que j’étais rarement malade, ….

Bref, mon alimentation a, cerise sur le gâteau vegan, une influence positive sur l’environnement! Je suis, dans l’ensemble, plus en accord avec mes principes, car ce mode de vie allie éthique, santé, écologie mais également le plaisir de manger et de cuisiner de bons produits. La cuisine vegan est vaste, faste et délicieuse ! Parole de gourmande…

 

Justement, parlons cuisine: quels sont tes ingrédients préférés, et quel est le plat “je vais vous en mettre plein la vue” que tu dégaînes à des non-végétaliens?

Mes ingrédients préférés sont sans conteste les fruits et les légumes, car je les vois un peu comme du « carburant à vie ». Mon but ultime, mon plan angélique, est de faire aimer les légumes au monde entier ! On l’oublie un peu (beaucoup) mais le corps est une « machine » biologique et l’alimentation est son principal carburant. Difficile de bien fonctionner sans une essence de qualité…

Dans les recettes qui ont la faculté de faire manger des légumes au plus réticent, je citerais les rouleaux d’été (plein de bonnes choses crues dans une grande feuille de salade ou une feuille de riz, accompagnés d’une sauce à la cacahuète), les sushis, les veloutés de légumes, les Veggie Burgers, les sandwichs, les « wundercakes » cru (une variation du cheesecake mais avec des noix de cajou et des fruits frais), et un milliard d’autres magnifiques recettes gourmandes !

Ton obsesssion du moment?

Le Matcha Latte! Une boisson au thé vert, énergisante et simplissime à préparer, qui me rappelle le Japon.

Recette Matcha Latte

  • 300 ml lait végétal (le noisette fait maison est un must)
  • 1-2 cc sirop d’érable
  • 1 cc matcha (thé vert) en poudre
  • 1 pincée de vanille

Mélanger tous les ingrédients avec le lait chaud ou froid, et déguster!

Revenons à ton atelier de cuisine. Quel type de personnes viennent à tes cours?

Pour le moment, j’ai majoritairement rencontré des gens extrêmement sympathiques et ouverts d’esprit, curieux de découvrir de nouveaux produits, recettes et petits « trucs » de cuisine. Certains sont déjà vegan, d’autres pas du tout, mais les cours sont toujours propos à discussions, rires et partage. De bons moments, en somme…

 

Qu’est-ce que tu prévois pour la suite?

Je prévois d’étendre l’offre des ateliers de cuisine, proposer des thèmes tels que:

« repas rapides pour le quotidien », « desserts et gourmandises », « l’alimentation sans gluten», et peut-être également des variations sur la cuisine du monde.

C’est l’avantage de la cuisine vegan : elle s’adapte à tout ! Nourriture japonaise, indienne, italienne, érythréenne, … Tout est « veganisable » ! Je pense également élaborer des cours de cuisine on-line, pour les gens qui ne souhaitent ou ne peuvent pas se déplacer à Genève.

Ces cours sont un peu ceux que j’aurais voulu trouver lorsque j’ai moi-même modifié mes habitudes alimentaires. Ils ont pour but de guider et faciliter la tâche aux participants. Je souhaite que ces ateliers leur fasse gagner du temps et de l’énergie, et j’espère leur transmettre ma passion pour cette alimentation vivante et vibrante qui me porte au quotidien.

 Prochain atelier: 15 novembre, petit-déjeuner vegan, 20 novembre, makis/rouleaux d’automne

 

La cuisine de The Veggie Side
La cuisine de The Veggie Side

The Veggie Side
Rue des Pâquis, 1201 Genève
www.veggieside.com
theveggieside@gmail.com

Page Facebook: The Veggie Side
Instagram: @the_veggie_side

Réagir à cet article
Mlle L

Grande curieuse, amoureuse en cuisine, baroudeuse à petit budget. Créatrice de VeggieRomandie.ch – Organise des sessions de dessin Draw&Drink

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *