Cause animale

Trois photos primées mettent en avant la piteuse condition animale actuelle

Le World Press Photo, c’est un concours qui prime depuis 55 ans des photojournalistes de tout poil. Les photos primées cette année dans la catégorie « Nature » nous dévoilent trois instants dans la vie d’animaux vivant en Chine, au Kenya et en Indonésie.

Si les photos sont esthétiques, les sujets n’ont rien de beau: maltraitance, braconnage, cruauté.  Voici les trois photos primées.

1. Dressage d’un singe dans un cirque – Chine, par Yongzhi Chu

Dressage d'un singe dans un cirque - Chine, par Yongzhi Chu
Dressage d’un singe dans un cirque – Chine, par Yongzhi Chu

Novembre 2014.

Un singe se recroqueville pendant que son « entraîneur » l’approche durant son dressage pour un cirque à Suzhou, en Chine. Avec plus de 300 troupes, Suzhou est connue pour être la ville natale des cirques chinois.

Fiche de ce photographe

2. Rhinocéros orphelin – Kenya, par Ami Vitale

Rhinocéros orphelin - Kenya, par Ami Vitale
Rhinocéros orphelin – Kenya, par Ami Vitale

Novembre 2014.

Un groupe de jeunes guerriers Samburu voient un rhinocéros pour la première fois de leur vie. La plupart des habitants du Kenya n’a jamais l’opportunité d’observer la vie sauvage qui existe littéralement dans son propre jardin.

Organisé par des réseaux criminels sophistiqués, lourdement armés et financés par la demande des nouveaux millionnaires des marchés émergents, le braconnage est dévastateur pour les magnifiques animaux des plaines africaines. Une attention plus que nécessaire a été donnée sur le sort de la faune sauvage ainsi que les conflits entre braconniers et gardes forestiers – ceux-ci de plus en plus militarisés-, mais peu en a été donnée sur les communautés indigènes qui vivent cette guerre et le travail effectué pour l’éviter. Pourtant ces communautés sont la clé du sauvetage des animaux d’Afrique.

Site de la photographe

3. Les derniers orang-outans d’Indonésie, par Sandra Hoyn

Les derniers orang-outans d'Indonésie, par Sandra Hoyn
Les derniers orang-outans d’Indonésie, par Sandra Hoyn

Avril 2014.

Angelo, un mâle orang-outan de 14 ans, attend une examination médicale au centre Sumataran Orangutan Conservation Programme au nord de Sumatra, en Indonésie. Il a été trouvé avec des marques de pistolet à air comprimé sur son corps, dans une plantation de palme à huile. Les orangs-outans sont en voie d’extinction, à cause de la déforestation massive dans ce pays, leader dans la production d’huile de palme.

Site de la photographe

Textes traduits du site World Press Photo.

Réagir à cet article

A propos de l'auteur-e

Mlle L
Grande curieuse, amoureuse en cuisine, baroudeuse à petit budget. Créatrice de VeggieRomandie.ch - Organise des sessions de dessin Draw&Drink

One thought on “Trois photos primées mettent en avant la piteuse condition animale actuelle”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.