Bonnes nouvelles Cause animale

Un ours libéré de sa cage prend son premier bain dans la joie

Animals Asia a publié sur sa chaîne YouTube une vidéo de Tuffy, un ours rescapé d’une ferme de bile à ours, où il y a avait passé sa vie enfermé dans une cage. Sa joie met du baume au coeur!

Tuffy fait partie des 600 ours sauvés des fermes à bile par Animals Asia.

La bile d’ours, un remède plein de cruauté

La bile d’ours est encore très prisée en Asie; elle y est considérée comme un remède dans la médecine traditionnelle chinoise. Elle est prélevée directement sur les animaux vivants, coincés dans leur cage, à l’aide d’un cathéter introduit dans la vésicule biliaire après une incision.

Le fluide est extrait deux fois par jour, et l’extraction peut commencer dès l’âge d’un an. Souvent, l’animal meurt après d’intenses souffrances à la quatrième extraction.

business rentable et Tourisme malsain

Des associations, comme Animals Asia ou Wildlife At Risk, protestent sur le terrain contre ce marché fort lucratif (10 centimètres cubes de bile se vendent environ 350 francs), mais si cruel.

Pour en rajouter une couche, cette industrie attirent les circuits touristiques (!) et des milliers de touristes sud-coréens acheminés en bus se rendent dans ces exploitations pour y observer les ours en cages.

Selon Animals Asia, plus de 10 000 ours sont enfermés en Chine et environ 1200 au Vietnam.

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *