Un village italien bannit tous les pesticides par référendum

pesticidi_val_di_non
Une scène qui appartiendra bientôt au passé.

La petite commune de Malles (~ 5’100 habitants), au nord de l’Italie, est la première à voter l’interdiction de tous les pesticides. La décision a été prise via un référendum populaire: 75% des votants ont été favorables au bannissement des pesticides dans ce village vivant principalement de la culture de pommes.

L’an dernier déjà, des médecins, dentistes, vétérinaires, biologistes et pharmaciens du district avaient signé un manifeste pour libérer la terre de l’utilisation de pesticides chimiques et synthétiques; cela a sûrement influencé le choix des votants.

Peut-on espérer un effet domino dans les communes alentour ? Johannes Unterpertinger, chef du comité se battant contre l’utilisation des pesticides dans la région et ayant proposé le référendum, en est convaincu.

Ceux qui disent qu’il n’est pas possible de cultiver sans utiliser ces substances nocives sont des criminels. L’agriculture bio est possible, évolutive et performante.

Pas loin, au Trentino, d’autres mouvements anti-pesticides sont en marche. Une association récolte depuis des mois des signatures pour obtenir la même interdiction. Deux communes du Trentino, Malone et Cavareno, avaient par le passé déjà mis en place une régulation sur l’utilisation des pesticides, mais à l’époque leur exemple n’avait pas été suivi.

Les choses ont donc changé, une évolution est certainement en cours dans cette Vallée des Pommes, qui chaque année, vend 10% de sa production de pommes à toute l’Europe.

Bien que cela prendra du temps pour constater les effets concrets sur les cultures, ce résultat est une étape importante et souligne la prise de conscience à propos de certaines questions liées à l’environnement et à la santé.

Réagir à cet article
Partage et fais passer l'info! Facebook 0 Twitter 0 Pinterest 0 Aime cet article 0

Mlle L

Grande curieuse, amoureuse en cuisine, baroudeuse à petit budget. Créatrice de VeggieRomandie.ch - Organise des sessions de dessin Draw&Drink

1 Commentaire

  1. Excellente nouvelle, peu à peu, le mouvement progresse, même si ça reste pour le moment limité et assez lent, principalement car rien n’est fait en ce sens au niveau politique et financement… En France les pommes sont noyées sous des pesticides, on est loin de cet exemple 🙁

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *