USA: Le fournisseur de la «viande heureuse» produite pour la chaîne Whole Foods dénoncé

Le courant welfariste, vous connaissez ? C’est cette vague qui clame produire de la « viande heureuse », des animaux « tués humainement » ou encore qui promet des conditions de vie « améliorées » pour ces mêmes animaux qui finiront de toute manière à l’abattoir.

La chaîne américaine de supermarchés bio (et bobos) Whole Foods appose régulièrement ce genre de garanties dans son rayon boucherie, et l’on en voit de plus en plus souvent en Europe. En effet, ce mythe, présentant l’avantage de déculpabiliser le consommateur, a tendance à se propager…

Or l’association PETA a récemment enquêté sur une ferme fournissant des porcs à l’enseigne américaine et a montré que loin d’être « élevés humainement » (quoi que ceci signifie), les animaux de cette ferme de Pennsylvanie n’avaient peut-être même pas accès à l’extérieur !

Le cahier des charges des fermes fournissant de la « viande heureuse » préconise un « environnement enrichi », ce qui dans les faits ne se traduirait que par quelques brins de pailles sur le sol en béton des porcheries ou un jet d’eau en cas de fortes chaleurs.

Animaux malades

Bien que les animaux vendus à Whole Foods étaient censés être en « bonne santé » avant d’être mis à mort, ou euthanasiés s’ils étaient malades ou blessés, l’enquête de PETA a mis en évidence que de nombreux animaux de la ferme incriminée étaient visiblement souffrants ou blessés et qu’aucune mesure ne semblait avoir été prise. L’observateur dénonce des violences « inutiles » employées à l’encontre des animaux et le fait que certains cochons soient décédés de salmonellose (une maladie hautement contagieuse) ainsi que l’extrême proximité des animaux.

Vidéo: Attention images pouvant heurter la sensibilité

utilisation d’Antibiotiques

Enfin, PETA dénonce l’utilisation d’antibiotiques, alors même que l’enseigne « Whole Food » se prévaut de ne vendre que de la viande sans antibiotique.

En présentant cette enquête, l’association dénonce l’entier de cette labellisation de « viande heureuse » ou de « conditions humaines d’élevage », puisqu’elle n’offre finalement aucune garantie quant aux conditions d’élevages des animaux.

L’idée de PETA est donc de mettre Whole Foods face à ses responsabilités et de lui demander de cesser de leurrer ses clients. Une pétition est disponible sur investigations.peta.org/whole-foods-humane-meat-exposed/

 

Réagir à cet article
Partage et fais passer l'info! Facebook 0 Twitter 0 Pinterest 0 Aime cet article 1

Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *